Conseil municipal : la majorité PS se déchire

Publié le par Patrick de Stampa

André Labarrère avait intitulé son dernier billet : «La trahison, essence même de la vie politique...». M. Labarrère avait vu juste. Moins d'une semaine après l'hommage des Palois, la majorité municipale se déchire et les appétits s'aiguisent pour savoir qui prendra le relais jusqu'aux prochaines élections municipales en 2008. C'est  un piètre spectacle que nous donnent Yves Urieta et Martine Lignières-Cassou. Une fois de plus, l'intérêt général s'est volatilisé. La question n'est plus de savoir comment nos élus vont gérer la ville dans cette période de transition. L'objectif pour les deux élus de la majorité PS est de savoir lequel des deux occupera le fauteuil d'André Labarrère, de manière à préparer au mieux sa propre élection en 2008.

Espérons que cette course à l'échalote ne laissera pas sur le bord du chemin les Paloises et les Palois qui souhaitent une transition apaisée et un débat constructif sur l'avenir de notre ville.

 

Les deux compétiteurs du PS devraient garder à l'esprit cette citation: "L'ambition de faire le bien est la seule qui compte" (Baden-Powell)

Auteur : Pau2008

Publié dans conseil municipal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article