Une véritable politique de parking

Publié le par Patrick de Stampa

Lors du Conseil municipal du vendredi 16 juin 2006, je suis intervenu dans le cadre du rapport de la Cour des comptes qui constatait une sous occupation des parkings.

J'ai eu l'occasion de rappeler que le Centre ville méritait une véritable politique de parking.
Cette politique doit avoir plusieurs objectifs :

1) permettre aux habitants du centre ville et à ceux qui y travaillent d'avoir en permanence une solution de stationnement

2) permettre aux visiteurs du centre ville, en particulier les clients des commerces d'accéder facilement à un stationnement

Ces derniers mois, j'ai obtenu gain de cause, sur mes demandes réitérées de voir implantés des panneaux indicateurs sur le nombre de places disponibles pour chaque parking souterrain.
Ceci a été un premier progrès.
L'étape suivante doit être une politique de tarifs, sans oublier la sécurisation des parkings, l'entretien et l'éclairage.

Nous ne devons pas oublier que le centre ville est en concurrence avec le pôle commercial d'Auchan, celui de Leclerc et celui de quartier libre.
Pour fortifier le centre ville, nous devons mettre en place une politique attractive sur les tarifs et pourquoi pas des parkings gratuits le jeudi en fin de journée, le vendredi en fin de journée et le samedi, permettant de doter le centre ville des mêmes conditions de stationnement que les grandes surfaces en périphérie.

Il restera à communiquer sur cette nouvelle politique de stationnement.



Publié dans urbanisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Patrick de Stampa 26/06/2006 19:20

Pierrick,Pour ma part, une politique attractive pour le centre ville et l'ensemble des différents quartiers est à mettre en place très rapidement.Aujourd'hui, il faut que l'on ait l'ambition de "cocoonner" les palois et les paloises.@ bientôtPatrick

Pierrick 21/06/2006 16:23

Patrick,
si je partage ton opinion sur le centre ville, et notamment sur le coût prohibitif des tarifs de stationnement, cela n\\\'incite guère à venir en ville. Par ailleurs, le fait que la Ville de Pau ait entamé des travaux anarchiques dans toute la ville, sans mettre pour pallier tous ces inconvénients un sens de circulation adapté (feux tricolores, sens et fluidité des voies de circulation, etc.) n\\\'arrange pas les choses. Malheureusement, avec tous les inconvénients que nous connaissons aujourd\\\'hui, et l\\\'habitude que vont prendre les usagers d\\\'aller dans les galeries marchandes d\\\'Auchan, de Leclerc et de Quartier libre, je pense que le centre ville de Pau est définitivement mort . Pau est une petite ville, ce n\\\'est ni Toulouse, ni Bordeaux, donc vouloir exclure la voiture de Pau est pour moi une abération, même si tu ne partages pas mon opinion, mais nous en reparlerons le temps venu.
A bientôt,
Pierrick