Médiathèque: on reprend les mêmes et on recommence

Publié le par Thibault Chenevière

Hier soir, la communauté d'agglomération s'est réunie pour aborder la question du budget et de l'emplacement de la future médiathèque. Le compte rendu de la séance nous donne vraiment l'impression de revivre le débat qui a eu lieu avec la version 1 du parc Beaumont.

Un budget de 14 millions d'euros dont personne n'imagine qu'il sera tenu, le choix d'un emplacement qui n'est pas motivé... Pourquoi avoir choisi le quartier de la gare? Le mystère reste entier. Néanmoins la proposition est votée avec cinq abstentions. Nous aurons donc une médiathèque, ce qui est, dans l'absolu, une bonne nouvelle.

Imaginons ensemble, le temps de ces quelques lignes, ce qui aurait pu être une approche différente de la question de l'emplacement d'un tel équipement au sein de la communauté d'agglomération paloise.

Dans un monde merveilleux, le président de la Communauté d'agglo aurait tout d'abord décidé de s'appuyer sur une analyse très poussée des conditions d'utilisation et d'implantation. Pour cela, il se serait appuyé sur deux valeurs importantes pour un dirigeant politique: la participation et l'exemple. M. le Président aurait en effet fait mettre en place un site Internet proposant trois propositions pour l'emplacement de la médiathèque. Les citoyens et les futurs usagers auraient ainsi pu donner leurs sentiments et faire part de leurs attentes. On ne prend jamais de risque en consultant le peuple. Dans le même temps, dans ce même monde merveilleux, l'un des vice-présidents de la communauté d'agglo aurait été chargé par M. Urieta de partir faire le tour de France des médiathèques afin de pouvoir s'inspirer des meilleurs exemples. Notre vice-président voyageur aurait pu également faire quelques déplacements en Europe pour voir comment nos voisins intègrent ce type d'équipement dans la cité. Quand on se prépare à dépenser 14 millions d'euros (plus de 90 millions de francs), on peut se permettre de prendre son temps pour aboutir sur un projet, économique pour le contribuable, rentable pour la communauté, écologique pour la nature et surtout utile aux citoyens.

Mais revenons à la réalité : la médiathèque sera dans le quartier de la gare et aucun Palois n'a pu exprimer son avis…

Source : Pau2008

Publié dans politique de la ville

Commenter cet article

Eric 22/03/2007 22:47

Et bien à titre tout à fait personnel il me semble qu'une médiathèque est prévue à la construction à Lons, ne pourrait on pas développer ce projet conjointement avec communauté d'agglo , celà reviendrait nettement moins cher pour les contribuables que deux médiathèques ?? 

Patrick de Stampa 11/01/2007 17:44

Bonsoir Jacques,Pour ma part, j'avais pris position sur ce blog sur une médiathèque située au coeur de la ville et jouant un rôle de lien entre les différentes communes et les différents habitants et notamment les étudiants.C'est pourquoi nous avions proposé qu'une étude soit faite sur la place du foirail reconfigurée après le déplacement de la prison. Ce lieu est pour nous très important pour l'avenir de Pau et de la Communauté d'agglomération. La solution que vous proposez à savoir plusieurs médiathèques de taille plus réduite se met en place progressivement puisque après Billère que vous citez Lons est en train de construire elle aussi sa médiathèque. A quand celle de Lescar ?A bientôtPatrick de Stampa

Jacques 30/12/2006 11:47

Ma question est simple : pourquoi UNE médiathèque ?Les professionnels de la lecture publique sont tous d'accord sur le fait que les adhérents des médiathèques et des bibliothèques résident le plus souvent à quelques minutes à peine du lieu qu'ils fréquentent.Dans ce cas, pourquoi essayer de mettre en place une véritable usine à gaz qui ne semble satisfaire personne alors qu'il serait beaucoup plus simple d'ouvrir 3 ou 4 médiathèques de taille réduite (celle de Billère semble en être le parfait exemple) dont la disposition permettrait d'offrir un véritable accès à la culture à tous les Palois et les Paloises.Cette configuration me semble également plus adaptée pour respecter le budget prévu. De plus, le nord de Pau serait moins oublié qu'il ne l'est actuellement : depuis plusieurs décennies la ville n'a cessé de se développer vers le nord et tous les projets récents ont toujours été réalisés dans le sud de la ville (école de musique, palais Beaumont...).